L'Institut de Recherches en Sciences Sociales (IRSS) se présente comme une fédération de cinq sous-unités de recherche. Celles-ci, bien que spécialisées dans des disciplines et des thématiques spécifiques et s’appuyant sur des approches théoriques et méthodologiques diverses, partagent une même conception de la recherche en sciences sociales et un rôle commun dans la cité. Leur intégration au sein d’une unité de recherche unique institutionnalise une longue tradition de coopération scientifique et renforce la visibilité et l’excellence de la recherche en sciences sociales à l’Université de Liège (ULiège) ainsi que dans le paysage national et international.

Projet-rawpixel-653764-1000px

Le Centre d'Etudes de l'Ethnicité et de la Migration (CEDEM)

Créé en 1995, ce centre a pour but d’effectuer toute recherche théorique ou empirique dans les domaines des migrations humaines, des relations ethniques et du racisme. Il s’intéresse notamment aux relations entre les processus migratoires et les inégalités de développement. Ces recherches sont menées dans une perspective pluridisciplinaire : science politique, sociologie, anthropologie, relations internationales, droit. Le Centre veut en outre constituer un forum de réflexion et d’information stimulant les recherches concernant les dimensions incontournables que sont aujourd’hui les dynamiques culturelles, identitaires et sociales et les rapports au Politique. A travers l’organisation de séminaires et de rencontres académiques, le CEDEM entend aussi, d’une part, encourager le débat autour des différentes facettes des migrations et des minorités ethniques en l’insérant dans un contexte international et, d’autre part, initier un réexamen approfondi de nos catégories d’analyse. 

En savoir +

Le Centre de Recherches et d'Interventions Sociologiques (CRIS) 

Ce centre a pour but de promouvoir la recherche et l’intervention sociologique dans les domaines de l’analyse des organisations, de l’action publique et des problèmes sociaux. Il a contribué au développement d’une expertise dans les domaines de la santé, de l’innovation scientifique et industrielle, du judiciaire et des politiques sociales. En outre, par l’organisation de séminaires et de journées d’études, la participation à des réseaux scientifiques internationaux, la publication d’articles et d’ouvrages, le CRIS veut constituer un espace d’engagement citoyen mais aussi de réflexion entre scientifiques et professionnels. Par le biais de recherches et d’interventions sociologiques, il entend être un lieu de professionnalisation et d’engagement des chercheur.e.s qui le composent.

Créé par Olgierd Kuty au début des années 1990, ce centre de recherche regroupe différents services de la Faculté des Sciences Sociales (FaSS) de l’Université de Liège. Il est composé de six membres du personnel académique et scientifique définitif et d’une quinzaine de chercheur.e.s. 

En savoir +

Le Laboratoire d'Anthropologie Sociale et Culturelle (LASC)

Fondé en 2008, ce laboratoire a pour principale ambition d’offrir aux enseignants et aux chercheurs un espace de discussion et d’échange des idées, une condition essentielle à la qualité des travaux et des enseignements. En plus de favoriser les synergies entre enseignants-chercheurs en anthropologie de la FaSS, le LASC souhaite constituer un lieu d’enseignement par la recherche pour les doctorants et les étudiants avancés. Le Laboratoire défend une ouverture théorique aux approches représentées au sein de la discipline et veille à ne pas se fermer en matière de thèmes, de problématiques ou de terrains. L'anthropologie de l’enfance, l’anthropologie de la communication et l’anthropologie des dynamiques sociales sont ses axes de recherche privilégiés.

En savoir +

Observer les Mondes en Recomposition (OMER)

Ce centre de recherche est principalement orienté vers les réalités urbaines des sociétés du Sud en développement d'une part et vers les nouvelles formes de globalisation d'autre part.  Il cherche à promouvoir l'expertise, la recherche appliquée et la recherche fondamentale orientées vers le changement social dans ces sociétés. OMER encourage une réflexion globale et interdisciplinaire sur les thèmes des rapports Nord-Sud. Il suscite des échanges entre enseignants, chercheurs et étudiants au sein des réseaux internationaux de recherche, d'enseignement et de coopération. Il vise ainsi à développer, en collaboration avec des chercheurs du Sud, des réseaux scientifiques actifs et durables.

En savoir +

PragmApolis

PragmApolis, est un groupe de recherches en sciences sociales qui s’intéresse à la politique à la fois en tant qu’activité de gouvernement et en tant qu’espace de conflits pratiques et discursifs. Comment sommes-nous gouvernés ? Comment ces pratiques de gouvernement et ces politiques publiques sont-elles contestées ou contournées, que ce soit dans des pratiques infrapolitiques, dans des partis ou dans le cadre de mouvements sociaux ? Si un accent tout particulier est placé sur la critique du capitalisme et l’approche ethnographique des formes économiques qui entendent se distinguer de celui-ci, PragmApolis s’intéresse aussi, plus généralement, à l’ensemble des mouvements sociaux qui entendent déployer des formes de vies distinctes.

Label CLEO

On retrouve, intégré au sein de PragmApolis, l’expertise du Centre Liègeois d’Etude de l’Opinion – CLEO qui étudie particulièrement les méthodes de collecte de l’opinion, qu’elles soient qualitatives ou quantitatives. Des méthodes et des techniques novatrices sont mises en place par le CLEO afin d’intégrer les publics les plus difficiles à joindre (et habituellement exclus des collectes d’opinion) dans les protocoles d’enquêtes. Personne de contact : Sébastien Fontaine (sebastien.fontaine@uliege.be). 

En savoir +

Photo by rawpixel on Unsplash

Partagez cette page